Mise à jour le 5 septembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Jeudi 21 septembre 2017 08:43 (Paris)

Le réalisateur Rony Lubin serait-il le woody Allen haïtien ?

Il est aisé de retracer une multitude de réalisateurs étrangers qu’on pourrait associer au jeune cinéaste haïtien en raison de leur penchant pour des questions existentielles. Dans leur répertoire commun, on retrouve l’amour, la trahison l’amitié, les conflits interpersonnels, la jalousie, la croissance personnelle qui requiert l’émancipation tant émotionnelle, spirituelle que morale. Costa-Gavra (Le Couperet 2002), Mel Gibson (La Passion du Christ 2004) sont parmi les plus notables.

par Marie-Flore DOMOND

Plus près de nous, nous comptons, madame Lise Payette (Les Dames de coeur 1989), Fabienne Larouche (Fortier 2000), Victor Lévy Beaulieu (L’Héritage 1987), Pierre Falardeau (Elvis Gratton 1981) qui submergent le grand comme le petit écran d’une vérité crue en faisant l’autopsie dans laquelle ils évoluent. Non seulement ils savent imposer leur écriture, mais encore leur passion est contagieuse. Ils ont tous leur mérite d’avoir atteint la maturité des mots, des répliques. De savoir comment interpeller la sensibilité humaine. De braver les limites de l’imaginaire, du mouvement, des couleurs, et des sons.

Photo : Les co-réalisateurs du film : LIEN DE SANG
Rony Lubin et Isabelle Fournier

La transposition des mots en image n’est pas une mince affaire. Que dire de l’animation mélodieuse ! Ce n’est pas sans raison que Luc Plamondon est auteur compositeur à succès. Il maîtrise certainement le genre littéraire qui se fusionne à dimension scénique du spectacle et de cinématographie.

En quoi selon vous le réalisateur, scénariste et acteur Rony Lubin ressemble t-il à Woody Allen (La Rose Pourpre du Caire 1985), puisque ce dernier représente un icône incontesté du cinéma américain ! Même si leur sens de l’humour respectif n’est pas dirigé de façon similaire, il est toujours présent. Avez-vous remarqué que le réalisateur, Woody Allen ne délègue pas souvent certains rôles ? - Il préfère les jouer lui-même. Ce n’est sûrement pas pour des raisons économiques ! Au sujet de Rony Lubin, le même constat est fait. Il campe toujours un personnage philosophe dans ses œuvres.

Ainsi, LIEN DE SANG est son tout dernier film qui invite les spectateurs à explorer d’abord le mensonge afin de mieux apprécier les vertus de la VÉRITÉ. L’histoire se situe dans l’ancrage de plusieurs liaisons sentimentales et la révélation d’une paternité subite qui vient tout basculer. Le déploiement graduel des compromis, des concessions et des sacrifices mutuels aboutira t-il à un dénouement heureux ou malheureux. ? Un film à voir…

Part de nouveauté dans le contexte d’une collaboration

De toute évidence, le casting est largement renouvelé. On retrouve de nouveaux visages. Ce sont des jeunes interprètes qui reflètent la génération actuelle par la tendance vestimentaire, le style musical (rap), le langage, le loisir (sport). La dimension multiculturaliste est plus accrue comparativement aux films précédents.

Implication d’une association

Toute œuvre de collaboration comporte sa part de risque. Car il faut composer avec les idées de l’autres. Partager les coûts, les succès, les honneurs, les échecs aussi dans l’éventualité de vice de procédure, le plagiat par exemple. En tout cas, quand deux parties sont conjointement liées, il faut assumer toutes formes de conséquences à égalité.

D’autre part, Isabelle est une nouvelle recrue du monde cinématographique qui aiguise sa plume dans des conditions favorables. Sa visibilité est assurée puisque le réalisateur Rony Lubin jouit déjà d’une notoriété dans le domaine du septième art. Il compte cinq films à son actif et le sixième en tournage qui porte le nom de MÉCHANT COUSIN sera en projection à l’automne 2009.

Performance et éléments de surprise

C’est un moyen métrage d’une durée raisonnable pour livrer le message.. Selon les intérêts, le film déclenchera chez certains spectateurs le support affectif de plusieurs personnages par rapport à leur jeu ou leur prestance. Ainsi, Angela : Isabelle Fournier crêve l’écran par sa beauté, Steevens : Jeff Moise, par son charme, Maxime : Jemsley O. Sanon Printemps, étonne par son espièglerie, Jephté : Jean Rony Lubin, surprent par sa determination et l immaturité de son personage.

Synopsis du film LIENS DE SANG

(Jephté) Jean Rony LUBIN, jeune homme immature qui refuse d’assumer les responsabilités de père et préfère jouer au player. Mais la réalité va le rattraper quand son ex petite amie d’adolescence (Michelle) Patricia Mardy lui apprend qu’il a un fils de 12 ans (Maxime) Jemsley Olivier au moment où il tombe amoureux d’une charmante demoiselle dénommée (Angela) Isabelle FOURNIER pour qui il est prêt à tout...

Voilà Maxime qui n’a jamais connu son père jusque-là, il va entretenir une relation pour le moins difficile avec Jephté qu’il commence à peine à découvrir et dont il ne reconnaît pas l’autorité paternelle. D’où les difficultés auxquelles font face les familles monoparentales.   Jephté : Jean Rony Lubin
Steevens : Jeff Moise
Maxime : Jemsley O. Sanon Printemps
Angela : Isabelle Fournier
Michelle : Patricia Mardy
Nadège : Jennifer Sidney
Sophia : Stephanie Remond
Julie : Karine Salvas
Carlos : Fernando Perez
Negsayo : Cyrano de Montreal, A’s, Karma Atchykah, Jackpot,Wahlee Sparks
Sarasheline : Elle-même
L’Authentik Payzan : lui-même
Milot : lui-même
Ingenieur au studio : Ronald Marchand
Barman : Kepler Amy
Livreuse de fleur : Natacha Berger
Caissier au Marché : Jean Mignon Bourdeau
Joueur de Basket : Joubert St-Louis
Serveuse au restaurant : Magdala
Figurante au bar : Soraya Sanon Printemps
Figurant au resto Guinin : Kepler
Figurante au resto-bar Guinin : Marie-Claude Journault
Garcon : Jordy Sanon Printemps
Homme au cinéma : Edwige Casséus
  Réalisation : Isabelle Fournier et Jean Rony Lubin
Idée originale et scénarisation : Isabelle Fournier

Montage : Jean Rony Lubin
Caméran : Grégory Gaudin
Perchiste : Marie-Claude Journault
Maquilleuse principale : Selena Vega
Maquilleuse secondaire : Marie-Claude Journault




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami