Mise à jour le 21 octobre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Lundi 22 octobre 2018 03:31 (Paris)


C’est une publicité assez négative pour la première république noire au monde. Selon l’Index annuel de Corruption du Forum Economique mondial, publié ce 16 octobre dans le cadre de son Rapport sur la compétitivité mondiale, Haïti figure parmi les 10 pays où la corruption est la norme.



En avril 2001, Hugo Chavez, le Président du Venezuela, a débarqué à Québec en grande pompe. Il était en mission. Il était venu empoisonner la vie de Bill Clinton. Le Président américain avait un ambitieux projet pour le continent. Si Hugo Chavez était venu jouer au plus fort la poche, c’est parce qu’il avait une alternative bien assemblée, bien huilée, prête à carburer, à mettre sur la table. PetroCaribe ne pouvait être autre chose qu’un fantastique moteur de développement dont Haïti serait le principal bénéficiaire. Mais, sans surprise, la machine s’est enrayée… en Haïti.

Par : Frederic Basrond



Transparency International a publié mercredi 21 février 2018, le classement final de 180 pays de la planète en matière d’indice de perception de corruption. Haïti figure encore parmi les mauvais élèves, tout comme à l’école de l’Unicef, en obtenant 22 points sur 100 le plaçant ainsi en 157ème position sur 180 dans les rangs des pays à caractère dictatorial de l’Afrique. Le Venezuela, son bienfaiteur, est parmi les 12 derniers pays les plus corrompus



L'info en continu
BÔ KAY NOU


Article au hasard



Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami