Mise à jour le 12 octobre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Samedi 21 octobre 2017 17:45 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2005
Le 27/09/2004
Entretien avec le président : Monsieur Pierre Rolland Bain

LA MISE EN VALEUR DE LA LANGUE CRÉOLE N’EST PAS UN OUTIL DE REVENTICATION MAIS UN TRÉSOR LINGUISTIQUE

Q. 1- Comment anticipez-vous la célébration de la 3e édition du mois de la langue créole de cette année ? R. Cette année, nous espérons une participation pleine et entière de la communauté créolophones. Nous sommes assurés de la forte participation des institutions gouvernementales. En renforcement, nous avons également la Ville de Montréal qui s’est impliquée, sans oublier l’honorable député Michel Bisonnet qui sera notre invité d’honneur. Pour ce qui est de la programmation, nous prévoyons 23 activités au cours du Mois du créole. Q. 2 - Quelles sont les têtes d’affiche de la promotion de l’alphabétisation qui donneront le ton à l’événement en cette occasion ? R. Comme vous le savez, faire venir nos compatriotes de l’extérieur par les années antérieure s’est avéré un investissement très coûteux. Je dois vous avouer que cette année, nous sommes contraints de limiter le choix des invités. Ainsi, nous assurons la présence de M. Raphaël Confiant, une personnalité connue de la littérature créole ; originaire de la Martinique. De Boston, il y aura M. Eddy Toussaint alias Tonton Guy, éditeur du journal Tambour. La photographe Gretiana Markova, une américaine de New York présentera une exposition sur Haïti. De la Floride, M. Féquière Vilsain d’éduca-vision. Et la troupe théâtrale, Mapou constituée d’une quinzaine de membres. Ils joueront la pièce : MOUCHE DEFAS - Tartus de Molière. Q. 3- Monsieur Patrice Piard, l’artiste peintre créateur de l’emblème promotionnelle de la langue créole, le symbole permanent de l’organiste (KEPKAA) sera-t-il présent ? R. Il y a de forte chance qu’il soit présent, mais pour le moment, je ne saurais confirmer sa présence. Q. 4- À ce stade d’évolution, quel est le rôle de la langue créole au sein de la société québécoise et le but des manifestations qui se renouvellent à tous les ans ? R. C’est une question très pertinente. Justement, dans le calendrier, il est inscrit un très bon article signé de M. Frank Benjamin intitulé : LE CRÉOLE OUTIL D’INTÉGRATION. C’est le résultat d’une recherche effectuée à plusieurs niveaux. L’espace communautaire, évangélique, au niveau de l’éducation, dans le domaine artistique et économique. J’invite les gens à porter une attention particulière à ce document afin de réaliser l’importance de notre démarche. J’aimerais apporter une précision dans le même ordre d’idée. Au Québec nous nous occupons de l’aspect promotionnel. Bien qu’il existe des ateliers d’initiation qui servent à sensibiliser les participants. Mais la phase pratique de l’alphabétisation se trouve réellement en Haïti. Q. 6- considérez-vous la langue créole comme un instrument revendicateur ou un trésor linguistique qu’il faut à tout prix préserver ? R. Absolument pas ! Depuis 1950 à nos jours, notre patrimoine créole s’est incorporé dans le patrimoine Canadien ; les autres entités comme les Italiens, Juif, et autre communautés. A mon avis, c’est de préférence, un trésor linguistique qu’il faut mettre en valeur. Pour y parvenir, il faut d’abord et avant tout l’organiser, l’institutionnaliser dans le but d’obtenir une reconnaissance globale de tous les citoyens. Entretenir notre patrimoine créole est notre contribution vis-à-vis de notre terre d’accueil. Que tous les créolophones s’investissent dans des activités durant l’événement. Chacun soit le porte-parole du Mois de la Langue Créole et d’agir dans un esprit positif.

II me reste à souhaiter bon divertissement à tous et à toutes.

Marie Flore DOMOND/CE




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami